lezoave

un peu tout ce que je voi

21 avril 2006

(ironie) vive les cathos (ironie)

Je suis une grande geule,et alors!, si je ne le dit pas qui va le faire!

Bénédictions pontificales
Un représentant de l’Église grecque catholique de Jérusalem a annoncé que le pape Paul VI avait écrit une lettre “chaleureuse” à l’archevêque Hilarion Capucci, condamné par les Israéliens à douze années de prison pour avoir introduit frauduleusement en Israël des armes et des explosifs à l’usage des terroristes. Dans cette lettre, qu’il a signée, Paul VI a donné sa “bénédiction apostolique spéciale” au contrebandier ecclésiastique. Une autre bénédiction pontificale surprenante a provoqué cette réaction, publiée dans le Detroit News : “Je suis catholique. Votre article relatant que le pape avait envoyé un télégramme à la fille [d’un membre de la haute pègre américaine], à l’occasion de son mariage, m’a exaspéré. (...) Notre Église traverse une crise. Nous perdons les jeunes. Ils nous qualifient d’hypocrites, et je commence à les comprendre. (...) Si le pape continue à envoyer des télégrammes de félicitations aux gens de la Maffia, nous qui ne les apprécions pas nous ne resterons pas dans l’Église.”

“Bénédictions en tous genres”

C’est sous ce titre qu’Henri Fesquet parle, dans Le Monde du 13 octobre 1973, des multiples usages des prières de bénédiction prévues par l’Église catholique. Selon le Père Beillevert, “les bénédictions de l’Église contribuent à montrer que rien n’est vulgaire ni indigne de Dieu”. Ainsi, le missel contient des oraisons spéciales pour bénir une abbesse, une vierge, un cimetière, un bateau, une cloche, etc. Il existe, d’autre part, un livre, le Bénédictionnaire, qui comporte d’innombrables formules de bénédiction, parfois inattendues. Il y en a, par exemple, pour l’avoine, le beurre, le fromage, le lard, les drapeaux et les meutes de chiens. H. Fesquet ajoute : “Jésus a, certes, donné l’exemple en bénissant le pain, le vin, les poissons, les enfants, etc. Mais l’Église (...) est allée beaucoup plus loin. (...) Elle bénit encore les militaires, (...) ceux qui se servaient ou se servent encore de ces armes, y compris l’armée américaine, qui a notamment largué la bombe sur Hiroshima.” Après avoir dit que les bénédictions doivent être faites à bon escient, il conclut : “Faute de quoi, elles ne passent plus la rampe dans notre société sécularisée, parfois plus sensible aux valeurs évangéliques que certains fonctionnaires du sacré

‘PRIÈRE POUR LA GUERRE’ EN FAVEUR DU REICH
Sous ce titre, on pouvait lire ce qui suit dans la première édition du New York Times du 7 décembre 1941:
“Les évêques catholiques réunis à Fulda demandent la bénédiction et la victoire (...). Le synode des évêques catholiques allemands à Fulda a recommandé l’introduction d’une ‘prière pour la guerre’, prière spéciale qui doit être lue au début et à la fin de chaque office. Cette prière supplie la Providence de bénir les armes allemandes en leur accordant la victoire et de protéger la vie et la santé de tous les soldats. Les évêques ont également donné des instructions aux prêtres pour qu’au moins une fois par mois, dans un sermon dominical spécial, ils aient une pensée pour les soldats allemands qui combattent ‘sur terre, sur mer et dans les airs’.”
  L’article fut retiré des éditions suivantes du journal. Le 7 décembre 1941, le Japon, allié de l’Allemagne nazie, attaquait la flotte américaine à Pearl Harbor.

Vous trouvez sa normale vous! pourquoi est 'il si difficile de retrouvé tout sa, et de remonté toute ces preuves a la surface. Entre autre pourquoi les affaire de viole comie par des curés catholiques sont si vite étoufé!
cela ma consacré énormément de recherches serieuse dont j'ai surligné la provenance en
orange

Posté par lezoave à 00:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire